dimanche 1 avril 2012

Les "après commentaires"

     Il y a longtemps que je n'ai pas mis à jour.
    Après avoir reçu les commentaires lié à: "2ème écriture, 1er objectif atteint ", comme pour chaque "après les commentaires" j'ai réfléchi beaucoup sur ce que je garde dans mon texte, ce qu'il vaudrait mieux changer...
     Parmi les commentaires d'Élisabeth Vonarburg, (notre "mentor" de l'atelier d'écriture), elle pointe entre autre sur la façon dont le narrateur raconte le récit, j'ai cru utile de me replonger dans la lecture de son livre "Comment écrire des histoires" (livre, d'ailleurs, que je conseille à qui inspire à se lancer dans la littérature professionnelle).

     C'était une très bonne idée de le relire (je n'ai pas encore fini). Il y avait des années que je l'ai lu et c'est très édifiant de se rafraichir la mémoire à un moment aussi important de mon projet.
    Bien entendu, la grossesse qui s'achève (il me reste 2 mois avant la date prévu de l'accouchement), je me fatigue de plus en plus et chaque tâche de la vie me prend plus de temps à faire, donc... il m'est plus difficile de travailler sur mon projet, mais le cerveau, lui, continue d'y mijoter.

   Je dois avouer qu'au cours des dernières semaines, les événements de la province m'ont beaucoup tenu en haleine. Je parle, bien sûr, des manifestations étudiantes contre la hausse des frais de scolarité universitaire. Le mouvement, que je dois regarder, passive devant mon écran (douleur et fatigue intense de grossesse oblige; j'ai du mal à marcher plus de 15 minutes sans ressentir de grandes douleurs autour du bassin et du bas du dos et il me faut pratiquement une journée et demi pour me remettre d'une tâche comme faire l'épicerie ou passer l'aspirateur), m'a amenée à me réintéresser à la politique en général.
    On s'entend, la situation, autant au Québec qu'au Canada, ne va pas si bien. On a presque l'impression d'assister à la mort de la démocratie sur tous les fronts. J'ai lu grand nombre d'articles sur la politique fédéral ou provincial, je regarde les mouvements de révolte un peu partout dans le monde, des reportages sur l'économie, pourquoi est-ce que tous les pays sont tant endetté... Pour n'en montrer qu'un seul (court) et efficace:

La dette publique expliquée en quelques minutes:

 



      Ou ce reportage (en anglais) qui avance une solution sur comment devrait se tourner la société du future :

Paradise or Oblivion:
 


     Ma navigation sur internet ainsi que les événements récents m'inspirent beaucoup à faire une certaine modification sur la "tram de fond" de mon projet. Les idées travaillent beaucoup. J'ai beaucoup d'idées de projets différents (très peu de temps libres pour les mettre en œuvre).
      C'est quand même bien, parce qu'il y avait longtemps que je n'avais pas jonglé avec autant d'idées, autant de projets. Je me sens plus en vie =D. Je les garde en tête et les réaliserai au fur et à mesure que je retrouverai un peu de temps. Après tout, les enfants grandissent! Et je préfère être présente dans leur vie à leur jeune âge, pendant qu'elles le demandent. ^_^

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire